Évaluer cet article

 

Le GRAM se félicite de la décision du tribunal administratif de Lyon de suspendre la fermeture de l’Ecole Levi-Strauss. Sans la mobilisation des parents et de l’équipe éducative une école de la république aurait disparu sur décision unilatérale du Maire de Lyon Gérard COLLOMB et de son adjoint à l’Education Guy CORRAZOL, élus de La République En Marche, qui l’ont décidé sans concertation préalable.

 

Les élu.e.s du premier arrondissement, et plus particulièrement sa Maire Nathalie PERRIN-GILBERT (élue du GRAM), ont pleinement joué leur rôle de contre-pouvoir en accompagnant la mobilisation des habitants du quartier et des parents d’élèves et en portant cette affaire devant les tribunaux, conjointement à un recours déposé par les usagers de l’école.

Cette nouvelle tentative de destruction des services publics révèle une nouvelle fois l’urgence citoyenne dans laquelle se trouve notre ville, dirigée par des élus usés par l’exercice du pouvoir et coupés des préoccupations des habitants.

 

Le GRAM, association citoyenne et politique, par son action souhaite promouvoir un modèle alternatif citoyen. Nous invitons les habitant.e.s et les associations à venir nous rencontrer pour élaborer ensemble des stratégies de résistance face à la destruction programmée des services publics, du patrimoine et des biens communs des Lyonnaises et des Lyonnais.

 

Prochains rendez-vous :

 

– Assemblée générale le 6 juin à 19h au 1er étage du 16, rue Pizay – Lyon 1er

– Assemblée citoyenne « Lyon en commun » le 22 juin à 14 h à l’ Espace Jean Couty 56 Rue Sergent Michel Berthet – Lyon 9e

– Brunch sur le thème des institutions le 30 juin à 11 h à Agendar’t 4 Rue de Belfort – Lyon 4e

 

Contacts presse :

Alexandre Chevalier, Président du GRAM – 06 81 64 96 63

Loïc RIGAUD, relation presse : 06 89 49 11 65

 

Télécharger (PDF, 153KB)