Plan pauvreté

“Ce n’est pas avec des miettes qu’on construit un plan ambitieux !”

A l’occasion du Conseil Métropolitain du 10 décembre 2018, Corinne IEHL a souhaité mettre l’exécutif En Marche de la Métropole face aux contradictions entre une politique économique nationale entièrement consacrée aux plus riches, et les miettes du Plan pauvreté annoncé par Emmanuel MACRON.

Ce plan pauvreté, qui a fait l’objet de discussions houleuses en commission thématique, prévoit en effet le versement de la part de l’Etat d’un maximum de 1,4 million sur le territoire de la Métropole, à mettre en rapport avec les 3,2 milliards de budget de celle-ci, dont 727 millions consacrés aux politiques sociales en 2017.

Une goutte d’eau au regard des problématiques de notre territoire.